© Savine Dosda - 2006
15 photographies en couleur,
textes originaux de S. Dosda.
Mer seule
Switch to english

je suis ici, mais aussi là-bas
dépaysée en moi-même
il m'arrive de voir, sentir,
revivre des instants, des fraîcheurs,
un moelleux d'engourdissement repus
c'est là comme une évidence
en tous cas je le crois


 

je vis entourée de mirages,
ils baignent la ville
colorent les ciels

ils mentent
c'est la mer seule qui fait l'île
.

 

 

 

 

Aller à L'Éden

 

 

 
j'ai vu si souvent cette forme
que je la reconnais maintenant
ma Soufrière est là
en même temps que ses nuages,
violets de pluie
je suis ici, mais cette enfant ?
je suis là-bas,
assise sur un plot en béton,
frais au bas de la cité
le vent froisse l'éventail
de l'arbre du voyageur
et me décoiffe

Paris-Fleur d'Epée
je suis ici,
et mes flamboyants sont roses
ici seulement
ici seulement pourtant je le sais bien
là-bas ils sont rouges !

 

3 mai 2006
les cris de l'esclavage
se sont fait entendre à Paris
je me rapproche d'eux, si près
mais personne ne me reconnaît

à la fin tout bascule,
la nation embrasse le rite :
bougies de la Toussaint, la nuit tombe
mais qui donc est mort ?
des marchandises, du bétail
des biens, des valeurs, et maintenant ?
l'indigo s'est délavé,
un bleu toxique reste
il doit dire la mer il dit là-bas
je le bois comme une assoiffée
 

Première partie : Mirages / Deuxième partie : L'Éden